La photo d’une annonce : les 7 erreurs à éviter

Photo maison ciel bleu
Une photo réussie pour une annonce doit avoir un ciel bleu et de la perspective

Votre annonce est en ligne

Vous avez rédigé une annonce percutante et en effet quelques retours arrivent. Cependant les demandes de renseignements sont beaucoup moins nombreuses que les résultats escomptés. Quel autre levier important est trop souvent négligé ? Les photos qui illustrent vos annonces doivent être les plus avenantes possibles. Il ne faut pas induire votre acquéreur dans l’erreur, mais soigner vos clichés est la moindre des choses. Aujourd’hui, je vais m’attacher aux maisons, notamment à la photo principale. Voici les 7 erreurs à éviter absolument.

La photo principale : la vitrine de votre annonce

Par tradition c’est souvent la façade qui est prise et c’est normal. On découvre la maison dans son ensemble et immédiatement l’acquéreur potentiel va se faire une idée. Il va comparer ce qu’il voit à son projet et décider en quelques instants de la suite qu’il va donner à votre annonce. Soit il passe à la suivante, soit il s’y arrête pour lire le texte. Bien souvent, dès cette étape, votre annonce va tomber dans l’oubli. Quels éléments doit-on voir et ne pas voir ?

Erreur # 1 : La voiture

Le propriétaire n’a pas déplacé son véhicule et on le voit parfois en plein milieu du cadre. Pire l’agent immobilier lui-même, fier de son auto, la laisse à côté de celle du vendeur. L’attention de l’ex futur visiteur est détournée et ce n’est pas sérieux. C’est un savoir-faire que d’expliquer au maître des lieux, qu’il doit la bouger dans son intérêt. Je n’ai jamais vu quelqu’un me le refuser et au contraire, votre professionnalisme sera mis en avant.

Erreur # 2 : Les volets fermés

Quoi de plus triste de voir une maison complètement bouclée ? Il est vrai que certaines persiennes ne sont jamais ouvertes et le propriétaire vous l’assure. C’est là aussi, votre devoir de passer outre et de tout ouvrir. Le résultat n’en sera que plus vivant et plus attractif.

Erreur # 3 : Les fenêtres

Dans le même esprit que les volets, mais au contraire, toutes les portes et fenêtres doivent êtres closes. Si tout est ouvert, l’image donnée fera penser à une maison des courants d’airs. L’allure du bien sera modifiée et ne correspondra pas à la réalité. Cela permet éventuellement en plus d’apprécier les petits carreaux.

Erreur # 4 : Le chien

C’est toujours le même principe que pour la voiture, un animal sur la photo détourne l’attention de l’objet principal. Là encore le propriétaire doit agir et pour quelques instants seulement, s’il le faut, il doit mettre toutes ses bêtes hors du cadre. Ce qui est valable pour le toutou concerne également tous ces objets qui traînent, un vélo, une poubelle et tous les autres effets personnels. Au contraire, si une terrasse figure, on doit garder le salon de jardin qui donne un aspect plus vivant, les chaises étant, bien entendu, alignées.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Lancement de mon Blog maison vendue

Erreur # 5 : La luminosité

Une façade ensoleillée et un ciel bleu sont indispensables. Selon l’exposition de la maison, il faudra revenir. Il arrive que le soleil, dans certaines régions, joue trop souvent à cache-cache avec les nuages. La patience est une vertu dans notre métier et investir du temps pour avoir la bonne lumière se révèle une stratégie payante. Si malgré tous vos efforts, la météo est vraiment contre vous, il reste encore la possibilité de retoucher la photo. Avec un logiciel gratuit et des outils simples, sans être un pro de photoshop, vous pouvez obtenir de bons résultats. Ce sujet sera traité dans un prochain article.

Erreur # 6 : Le cadrage

La photo doit refléter le bien vendu. Si la maison touche une autre, il faut mettre simplement la partie à vendre et ne pas laisser croire que le bien est plus grand qu’il ne l’est en réalité. Une partie de la maison voisine peut figurer pour indiquer la mitoyenneté, mais au minimum.

Erreur # 7 : La perspective

Prise trop de face, une maison se trouve aplatie et manque de profondeur. Dans la mesure du possible, prenez un peu de biais. L’effet volume sera bien supérieur et agrandira l’objet. Vous donnerez au futur acquéreur l’envie d’en savoir plus s’il a le sentiment d’une ampleur plus importante.

Ce qu’il faut retenir

Je ne suis pas photographe professionnel vous non plus certainement. Ces conseils vous permettront d’éviter les erreurs les plus grossières. Notre but n’est pas de faire de l’art, mais simplement d’inciter un internaute à cliquer sur votre annonce s’il a le sentiment d’en avoir pour son argent. Pour des biens de prestige, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel qui peut même être équipé d’un drone. Pour donner un peu plus de profondeur, vous pouvez mettre un massif de fleurs ou quelques feuilles qui pendent d’un arbre au premier plan.

Si vous avez trouvé cet article intéressant, vous avez la possibilité de le partager et le commenter. Vous êtes libre en complément de télécharger gratuitement mon livre “les 7 maladies de l’échec et leurs remèdes” pour être de plus en plus performant.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.