Etes-vous mariés ou pacsés pour acheter une maison

ils s'aiment et vont investir ensemble dans une maison
Ils sont mariés ou pacsés pour acheter en toute sérénité

L’histoire

Deux jeunes gens pénètrent dans mon bureau. Ils ont un projet de vie Ils veulent acheter ensemble une maison. Je les félicite pour leur enthousiasme. Ils me décrivent le bien de leur rêve. Je prends des notes et leur demande des précisions. Au bout d’un moment, je me dois de leur poser la question.

  • J’ai une question à vous poser. Vous allez peut-être penser que je suis indiscret mais c’est important. Etes-vous mariés ?

La question les surprend un peu, ils se demandent surtout pourquoi je les interroge sur ce sujet.

  • Non
  • Avez-vous l’intention de vous marier ?

Ils se regardent, la femme souri et prend un air entendu. L’homme fait la grimace et se tasse sur son siège.

  • Il faut demander à monsieur.
  • C’est pas encore prévu.
  • Pas encore, c’est donc que vous avez l’intention ?
  • C’est pas prévu.
  • Rassurez-vous, ce n’est pas parce que je m’appelle Didier Lemariey que je vous pose cette question. Avez-vous pensé au moins au PACS ?
  • C’est pas prévu.
  • Il Faudrait ?
  • Vous faites comme vous le désirez, je veux seulement attirer votre attention sur les conséquences d’un achat immobilier sans être passé devant le maire. Quand vous serez devenus propriétaires, vous serez donc en indivision. Je vais vous dire un truc pas très rigolo mais important. Si un de vous deux disparaît, le survivant va se retrouver en indivision avec les héritiers du défunt. On peut s’entendre très bien avec son conjoint, mais on n’est pas obligé avec sa belle-famille, surtout pendant des circonstances tragiques. Si vous avez pris la précaution de faire un testament, pour hériter vous aurez 60% de droits à payer sur la part de l’autre. Pour une maison de 200 000 euros, votre part 100 000 et pour récupérer les autres 100 000, vous devez payer 60 000 euros de taxes. Par contre si vous êtes mariés ou pacsés, c’est zéro. Cela fait un peu moins cher !
  • Donc, il faudrait se marier si on achète.
  • On n’est pas obligé, j’en connais plein qui sont juste concubins.
  • Vous ferez comme bon vous semble, le principal c’est que vous soyez informés.

L’enseignement

Maison vendue vous conseille de toujours informer vos acquéreurs qui ne sont ni mariés, ni pacsé des risques potentiels d’acheter dans ces conditions. Lors d’un prochain article, je vous parlerai des différents contrats de mariage et ce qu’ils impliquent. Bonnes ventes.

Cet article vous a plu, partagez-le et rendez service à des collègues et confrères.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*